astral


astral

astral, ale, aux [ astral, o ] adj.
• 1533; bas lat. astralis
astrol. Des astres. Les influences astrales. céleste, sidéral, stellaire, zodiacal. Thème astral. astrologique; horoscope. « Ces signes astraux enflammant toute une partie de l'atmosphère » (Proust).
Corps astral : aura, ectoplasme qui est supposé entourer le corps humain.

astral, astrale, astraux adjectif (bas latin astralis) Relatif aux astres. Qui appartient à un monde intermédiaire (subtil) entre le terrestre (matériel) et le divin (spirituel) et entretient un lien sympathique avec les astres. ● astral, astrale, astraux (expressions) adjectif (bas latin astralis) Corps astral, le double semi-matériel, ou éthérique, du corps physique. Danse astrale, chez les peuples primitifs, danse (sacrée ou profane) tendant à imiter le mouvement des astres (Soleil ou Lune). ● astral, astrale, astraux (synonymes) adjectif (bas latin astralis) Relatif aux astres.
Synonymes :
- céleste
- sidéral
Corps astral
Synonymes :

astral, ale, aux
adj. Relatif aux astres. Signes astraux.

⇒ASTRAL, ALE, AUX, adj.
A.— Qui appartient aux astres, qui est relatif aux astres. Monde astral; immensités astrales; les grandes ères astrales :
1. Une occasion n'est pas seulement rare, comme les événements solennels ou les anniversaires, ni seulement rarissime comme les conjonctions astrales qui reviennent tous les dix ans, ou les éclipses qui ont lieu une fois par siècle, ou le fleurissement de ces fleurs exceptionnelles qui font courir les botanistes jusqu'aux tropiques : toute occasion, instant d'un devenir irréversible, est littéralement unique.
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 130.
Vx. Année astrale. Synon. de année sidérale (enregistré avec la mention ,,inusité`` ds LITTRÉ et ,,vieilli`` ds DG)
Littér., poét., rare :
2. ... peut-être seule une couche d'étoupe a-t-elle empêché le dormeur de percevoir le dialogue intérieur des souvenirs et le verbiage incessant du sommeil. Car (ce qui peut, du reste, s'expliquer aussi bien dans le premier système, plus vaste, plus mystérieux, plus astral) au moment où le réveil se produit, le dormeur entend une voix intérieure qui lui dit : « Viendrez-vous à ce dîner ce soir, cher ami? »
PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 982.
Spéc., ASTROL. Thème astral. Carte du ciel, horoscope qui définit la position des astres dans le ciel au moment de la naissance :
3. Il m'expliqua que Ricarda travaillait aux heures solariennes, jupitériennes et lunaires, c'est-à-dire sous les influences majeures de son thème astral.
ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 319.
RELIG., MYTHOL. Culte astral.
B.— P. anal. (avec la lumière des astres ou leur position dans le ciel).
1. OCCULT. Corps astral. Enveloppe subtile, aura, supposée entourer le corps humain :
4. ... l'être humain est composé de trois parties, d'un corps matériel, d'une âme et d'un périsprit appelé aussi corps astral, ...
HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 230.
Fluide astral :
5. ... la volonté dispose d'un médiateur plastique qui s'appelle éther dans le ciel, fluide astral sur la terre, fluide nerveux dans l'homme. Au commandement de la volonté, le fluide nerveux coagule et manie à son gré le fluide astral qui devient la main qui guérit ou l'épée qui frappe et qui joue physiquement le rôle de ces anges qui renversent Héliodore, et de cette force qui aveugle Elymas et enlève Élie.
J. PÉLADAN, Le Vice Suprême, 1884, p. 197.
2. TECHNOL. Lampe astrale. Lampe qui éclaire de haut en bas sans projeter d'ombre alentour. Éclairement, éclairage astral (d'une pièce). Éclairage de lumière naturelle ou artificielle venant par le plafond. Lumière astrale. La lumière ainsi procurée.
Rem. ,,Le plur. masc. est inusité`` (BESCH. 1845). L'Ac. et le DG ne donnent pas le pluriel.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1533 (F. DASSY, Peregrin, cité ds DELB. Rec. ds DG : Astrales substances), rare avant le XVIIIe s.; 1740 an astral ou année astrale (Trév.); 1835 lampe astrale (Ac.).
Empr. au b. lat. astralis « id. » (IVe s., AVIÉNUS, Arat., 609 ds TLL s.v., 957, 68).
STAT. — Fréq. abs. littér. :60.
BBG. — Foi t. 1 1968. — MASSON 1970. — Méd. Biol. t. 1 1970.

astral, ale [astʀal] adj.
ÉTYM. 1533; bas lat. astralis, du lat. class. astrum. → Astre. REM. Le masc. plur. est très rare : l'Académie et le Dictionnaire Général ne le donnent pas; le T. L. F. donne astraux, sans attestation. Il semble qu'on pourrait avoir : astrals.
1 Qui appartient aux astres, qui a quelque rapport avec les astres. || Monde astral. Céleste, cosmique, sidéral, stellaire, universel, zodiacal; lunaire, solaire. || Les immensités astrales.
Vx. || Année astrale : année sidérale.
Astrol. (astral est plus cour. avec cette valeur). || Influences, conjonctions astrales.Thème astral : carte céleste définissant la position des astres à la naissance de quelqu'un. Horoscope.
Relig., myth. || Culte astral.
Loc. Corps astral : enveloppe subtile qui est supposée entourer le corps humain. Aura, double, ectoplasme. Syn. : périesprit ou périsprit. || Fluide astral. Éthérique.
1 Les Dubardeau n'étaient que trop aptes à trafiquer avec le double astral des lois, l'ectoplasme des codes.
Giraudoux, Bella, VIII.
1.1 Croyez-vous aux fantômes ? Pour ma part, je n'aime pas ce monde-là où règne ce que certains nomment notre corps astral.
J. Green, La terre est si belle, 1976-1978, 25 juil. 1976.
Par métaphore du sens astrologique :
2 Disons en passant que c'est à l'aide de telles matérialisations, fussent-elles impondérables, par ces signes astraux enflammant toute une partie de l'atmosphère (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IX, p. 320.
2 (1835). || Lampe astrale : lampe dont la lumière tombe de haut en bas sans porter d'ombre par ses appuis. Globe, lumière, lustre.Éclairage astral : éclairage naturel ou artificiel venant par le plafond.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Astral — can refer to: *Astral Buoyancy, a manufacturer of PFDS based in Asheville, NC *Astral, a dream pop band *Astral Media, a Canadian media corporation *Astral Telecom, a Romanian company *Astral projection and the astral plane, a controversial… …   Wikipedia

  • Astral — As tral, a. [L. astralis, fr. astrum star, Gr. ?: cf. F. astral. See {Star}.] 1. Pertaining to, coming from, or resembling, the stars; starry; starlike. [1913 Webster] Shines only with an astral luster. I. Taylor. [1913 Webster] Some astral forms …   The Collaborative International Dictionary of English

  • astral — ASTRÁL, Ă, astrali, e, adj. Al aştrilor, care vine de la aştri. – Din fr. astral, lat. astralis. Trimis de RACAI, 30.09.2003. Sursa: DEX 98  ASTRÁL adj. (astron.) sideral, (rar) solar. (În universul astral.) Trimis de siveco, 05.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • Astral — bezeichnet: Astral (Automarke), eine ehemalige britische Automarke Astral (Band), eine US amerikanische Band Astral Doors, eine schwedische Band Astral Project, eine japanische Manga Serie Astral Projection, eine israelische Band Astral Weeks,… …   Deutsch Wikipedia

  • Astral — (Рашин,Польша) Категория отеля: Адрес: ul. Aleja Krakowska 20B, 05 090 Рашин, Польша …   Каталог отелей

  • astral — adj. 2 g. 1. Relativo aos astros. 2. Sideral. 3. Que não projeta sombra. • s. m. 4. Região das sombras e miragens (segundo os ocultistas). 5.  [Brasil] Disposição de ânimo (ex.: precisa melhorar esse astral). = HUMOR 6.  [Brasil] Situação,… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • astral — adjetivo 1. De los astros: viaje astral. Tus datos astrales son buenos, triunfarás en todo lo que te propongas. carta* astral …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Astrāl — Astrāl, adj. indecl. aus dem Lat. astralis, von den Sternen herrührend, in denselben gegründet. Es kommt nur in einigen Zusammensetzungen vor, unter welchen der Astral Geist der neuern Goldköche und Schwärmer am bekanntesten ist, welcher nichts… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Astrāl — (Astralisch, v. gr.), 1) was auf die Gestirne Bezug hat; Astralische Welt, so v.w. Sternhimmel, Universum; 2) sternförmig …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Astral — Astrāl (astrālisch, lat.), auf die Gestirne bezüglich, von ihnen herrührend; astralische Welt, Sternhimmel; Astralgeister, im altorient. Sterndienst die Geister der beseelt gedachten Himmelskörper; nach der Dämonologie des christl. Mittelalters… …   Kleines Konversations-Lexikon